UNIR/PS à la conquête de l’électorat de l’arrondissement 9

Législative au Kadiogo : L’UNIR/PS à la conquête de l’électorat de l’arrondissement 9

189 0

Dans le cadre des élections législatives, le parti de l’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS) était à l’arrondissement N°9 au secteur 38. Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’UNIR/PS, est allé à la conquête de l’électorat. C’était ce dimanche 8 novembre 2020 à Ouagadougou.

Le parti de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) a rencontré la population de l’arrondissement N°9 de Ouagadougou. En effet, l’objectif était de conquérir l’électorat pour les élections législatives.

Cependant, en 2015 l’UNIR/PS avait rencontré la même population. Mais après les élections, la population a estimé être abandonnée par le parti. Ainsi, des engagements avaient été pris, mais les lignes n’ont pas bougé.

Lire également 👉Campagne législative de 2020 : L’UNIR/PS au plateau omnisports de  Pissy à Ouagadougou

A écouter le président du parti, Bénéwendé Stanislas Sankara, le député élu au Kadiogo était chargé de travailler à résoudre les difficultés de la population.

« Nous étions là il y a 5 ans pour demander vos voix pendant les élections passées. Il y avait plus de 60 associations à l’époque. Nous avions promis que si vous votez pour nous et que nous avons un député dans le Kadiogo, il sera votre porte-parole et il devrait travailler à trouver, à travers le gouvernement, des micro-crédits pour soutenir les initiatives des femmes. Mais que s’est-il passé ? Le député a fui », a-t-il souligné.

Eli Zongo, tête de liste au Kadiogo et directeur provincial de campagne de l’UNIR/PS
Eli Zongo, tête de liste au Kadiogo et directeur provincial de campagne de l’UNIR/PS

Pour cette année, le président du parti a appelé pour un vote « utile ». « Si nous avons des députés intègres. Des députés qui portent les valeurs du parti sankariste, il est évident que ces députés vont défendre effectivement les populations à l’Assemblée nationale », a-t-il précisé.

Bénéwendé Sankara a révélé que désormais, tous les candidats sous la houlette de l’UNIR/PS doivent jurer de défendre uniquement les intérêts du peuple. Alors, au soir du 22 novembre 2020, l’UNIR/PS veut avoir son propre groupe parlementaire à l’hémicycle.

 « Nous mettons l’accent sur le fait que, si l’UNIR/PS a son propre groupe parlementaire, c’est sûr et certain que nous allons peser dans la balance à l’Assemblée nationale. Et amener le gouvernement à procéder à un certain nombre de réalisations qui prennent en compte le vécu quotidien des populations », a expliqué le président du parti. Mais pour lui, pour y arriver, il faut que les populations leur accordent leur confiance.

…au moins 3 députés sur les 9 dans le Kadiogo

Eli Zongo, tête de liste au Kadiogo et directeur provincial de campagne de l’UNIR/PS, a indiqué que la stratégie de son parti, c’est la campagne de proximité. « Nous sommes venus dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou pour communier avec les femmes, définir notre stratégie pour qu’ensemble, nous puissions avoir des résultats probants le 22 novembre prochain. Nous sommes venus leur montrer notre programme alternatif sankariste qui prône le développement endogène et participatif », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a laissé entendre que l’objectif est d’obtenir au moins 3 députés sur les 9 dans le Kadiogo.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *