Protection de l’environnement : L’ABNORM monte au créneau

290 0

Dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale de la normalisation, l’Agence burkinabè de normalisation, de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM) a initié un atelier de sensibilisation. Le thème retenu est : « Protéger la planète grâce aux normes ». C’était ce vendredi 4 décembre 2020 à Ouagadougou.

Pour commémorer la journée mondiale de la normalisation, l’ABNORM a décidé de sensibiliser des acteurs. Il s’agissait de faire prendre conscience de l’importance de la normalisation pour l’économie mondiale.

En effet, Dr Jean Paul Karama, représentant du Directeur général de l’ABNORM, a indiqué que cette rencontre vise à aider les acteurs à comprendre et à intégrer la normalisation dans leurs activités. En plus, il a signalé qu’il fallait sensibiliser les différents acteurs sur le processus de la normalisation et de la certification.

Lire également👉Transformation des produits agricoles : Le projet VAFA pour l’élaboration des normes

« En l’espace d’un siècle, les activités humaines et industrielles à grande échelle de notre civilisation moderne sont venues s’ajouter aux émissions naturelles de gaz à effet de serre de la planète. Celles-ci ont une incidence négative sur notre climat mais aussi sur toutes les formes de vie. Or, face à l’augmentation rapide de la population et à l’urbanisme galopant, nous devons utiliser de manière responsable des ressources limitées. Ainsi, dans l’optique de limiter l’impact de l’humanité sur notre planète, il nous faut compter sur une réelle volonté politique, agir de façon concrète et disposer des normes internationales élaborées par les organismes. Ainsi, les normes couvrent tous les secteurs d’activités y compris le domaine des économies d’énergie et de la qualité de l’air, de l’eau et du sol. Elles définissent des protocoles et des méthodes de mesure normalisées. Leur application contribue à réduire l’impact environnemental de la production et des processus  industriels, faciliter la réutilisation de ressources limitées, et à gagner en efficacité énergétique », a-t-il déclaré.

Les participants de l'atelier
Les participants de l’atelier

Le ministère en charge de l’environnement, le groupement professionnel des industriels sont, entre autres les participants de cette rencontre de sensibilisation.

Egalement, Ginette Goungouga, directrice de la promotion de la qualité à l’ABNORM, a précisé l’importance des normes dans l’économie. « Toutes les industries, les sociétés et l’environnement, les normes constituent un outil incontournable pour accéder aux marchés nationaux et internationaux et de faire prospérer les économies nationales », a-t-elle souligné.

En rappel, le Burkina Faso est membre de l’organisation internationale de la normalisation à travers l’Agence Burkinabè de la normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM).

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *