Burkina Faso : Alassane Bala Sakandé réélu Président de l’Assemblée nationale

1309 0

Ce lundi 28 décembre 2020 marque la rentrée des députés nouvellement élus. Les 127 députés de la 8e législature ont tous répondu « présent ». A l’issue de la validation des mandats, les nouveaux députés ont procédé à l’élection du Président de l’Assemblée nationale. Ainsi, Alassane Bala Sakandé a été confirmé comme Président de l’Assemblée nationale.

Alassane Bala Sakandé a été réélu ce 28 décembre 2020 Président de l’Assemblée nationale pour la 8e législature avec 123 voix pour, 2 contre et 2 abstentions. Ainsi, il dirigera le parlement pour la période 2020-2025. A l’issue de l’installation du nouveau chef du parlement, il a tenu à saluer les parlementaires pour la confiance renouvelée.  

« Le Parlement étant le haut lieu du débat démocratique, je fais le serment de continuer de favoriser l’expression de toutes les sensibilités représentées à l’hémicycle car il n’y a rien de plus discriminant et de plus méprisant que de ne pas être entendu. Le peuple burkinabè s’est désigné un Parlement pluriel. La volonté des Burkinabè doit être respectée en toutes circonstances.

Pour mieux renvoyer au peuple l’image d’une représentation nationale en phase avec ses attentes, je place mon mandat sous le signe de la poursuite des réformes visant à rapprocher les élus de ceux qu’ils représentent.

Si l’Assemblée nationale veut mériter le respect dû à sa place dans le paysage institutionnel, elle doit d’abord s’efforcer à se rendre respectable en devenant véritablement un Parlement de proximité. Cet impératif sera encore le mien tout au long des cinq prochaines années », a déclaré Alassane Bala Sakandé.

Lire également 👉Burkina Faso : Le Conseil constitutionnel proclame les résultats définitifs des législatives

A noter qu’il était l’unique candidat à ce poste. Elu en 2017 après la mort de son prédécesseur Salifou Diallo, le directeur provincial de campagne du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) au scrutin couplé du 22 novembre 2020, reste au perchoir jusqu’en 2025. 

En rappel, la 8e législature compte 127 députés issus de 15 partis et formations politiques. La nouvelle Assemblée compte 8 femmes élues soit 6,29%. Sur les 127 députés, 41, soit 32,28%, ont déjà siégé en partie ou en totalité, dans la 7e législature qui s’achève. Ce qui équivaut à un renouvellement à plus de 2/3. Cependant, 60 des nouveaux élus ont déjà une certaine expérience pour avoir validé au moins un mandat et / ou pour avoir siégé dans une des législatures antérieures. Pour les 67 autres députés entrants, c’est la toute première expérience parlementaire.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Thom, enfin !

Posté par - 15/10/2015 0
Enfin mon fiston, la tombe de Thom est presque la tombe de Thomas Sankara. Il y a un an tu…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *