Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF)

Ouagadougou : Les acteurs de l’économie informelle chez le patronat burkinabè

240 0

Le Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) a reçu en audience le Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF) ce mercredi 7 avril 2021 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre visait à présenter la structure et de recueillir des conseils.

Les acteurs du conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF) ont rendu visite au président du conseil national du patronat Burkinabè (CNPB). Le président du CNEI-BF, Salifou Nikiéma, a précisé que c’est une visite de courtoisie dans l’optique de présenter la structure et de recueillir des conseils.

«  Notre structure étant jeune, nous avons besoin de vos conseils et de votre accompagnement de tout ordre et de toute nature. En effet, vous êtes pour nous un exemple de réussite à suivre et une bibliothèque vivante du monde économique », a-t-il lancé au président du patronat, Apollinaire Compaoré.

Les acteurs de l'économie informelle ont offert un présent au président du patronat
Les acteurs de l’économie informelle ont offert un présent au président du patronat

Salifou Nikéma a indiqué qu’Apollinaire Compaoré est une pièce maitresse de l’économie informelle du Burkina Faso. « Nous souhaitons qu’il nous guide pour quitter dans le secteur informel pour devenir formel. Si beaucoup d’acteurs quittent le secteur informel pour le formel, le pays ira de l’avant. Personne ne souhaite demeurer dans l’informel, mais c’est une étape dans l’évolution », a-t-il fait comprendre.

Apollinaire Compaoré, « le patron des patrons », a salué l’initiative. Il a relevé qu’il a commencé dans le secteur informel avant de se formaliser. Par ailleurs, beaucoup d’acteurs dans l’économie informelle souffrent pour le problème de financement avec les banques classiques. A cet effet, le président du patronat a annoncé que le CNPB compte créer un fonds pour soutenir les femmes et les jeunes évoluant dans le secteur informel.

Lire également 👉Ramadan 2020 : Rupture collective de jeûne des acteurs de l’économie informelle

En rappel, le CNPB a été créé en 1974 dans un élan de solidarité nationale des Opérateurs Economiques du Secteur Privé pour soutenir l’effort de guerre du Gouvernement, le Conseil National des Entreprises Voltaïques (CNEV) a été officiellement constitué en association et reconnu en 1976.

A ce jour, le CNPB compte plus de 80  groupements et associations professionnels avec pour membres de base de grandes, petites, moyennes et micro -entreprises actives dans tous les secteurs de l’économie burkinabè.

Jules César KABORE

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *