Litige foncier à Pazani : Le gouvernement attribue la parcelle à la FAIB

326 0

Le litige foncier qui a créé des tensions au dernier trimestre  l’année 2020 a été exproprié par le gouvernement pour “cause d’utilité publique”.

La parcelle à querelle a été rétrocédée à la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) “à l’effet de permettre la réalisation de toute infrastructure ou  toute activité en faveur de la communauté islamique“.

Quant au désormais ancien propriétaire de la parcelle, Jacques Ouédraogo, le gouvernement lui a cédé un autre terrain “en guise de compensation”, avant d’appeler à la responsabilité et à la retenue afin de préserver la cohésion sociale.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *