Burkina Faso : La forêt de Yacouba Sawadogo clôturée

595 0

L’une des promesses faites par le Président du Faso, Roch Kaboré, à l’endroit de Yacouba Sawadogo, prix Nobel alternatif 2018, est une réalité. La forêt privée du « vieux » Yacouba Sawadogo a été entièrement clôturée. La cérémonie de remise a eu lieu le vendredi 18 juin 2021 à Ouahigouya (Région du Nord).

28 hectares. C’est la superficie que couvre la forêt privée créée depuis une quarantaine d’années sur un sol à l’origine nue. A travers diverses techniques de récupération des terres dégradées, Yacouba Sawadogo, affectueusement appelé « le vieux », a redonné vie à cet espace en y plantant 37 espèces ligneuses et 71 espèces herbacées.

Mais la proximité de cette forêt avec les zones d’habitations a induit des pressions diverses. Entre autres, il s’agit de l’empiètement des riverains, la coupe du bois, la divagation des animaux, les feux de brousse. A titre illustratif, en décembre 2020, « 0,5 hectare » de la forêt est parti en fumée. Bien avant cet évènement, l’engagement avait été pris par le gouvernement burkinabè, d’accompagner « le vieux » dans la sécurisation de sa forêt.

Lire 👉 Burkina Faso : Une partie de la forêt de Yacouba Sawadogo dévorée par un incendie

Le vendredi 18 juin 2021, une partie de cette promesse est devenue réalité. En effet, les 28 hectares de la forêt de Yacouba Sawadogo, Prix Nobel Alternatif 2018 et Champion de la terre 2020 ont été clôturés. Pour la remise officielle de la clôture, une cérémonie a été organisée à cet effet par le ministère de l’environnement.

Dr Augustin Kaboré, secrétaire général du ministère de l’environnement, représentant son ministre, est revenu saluer les efforts du Champion de la terre 2020. « Papa Yacouba Sawadogo est un modèle. C’est un exemple. C’est une école. C’est un symbole qui transcende le Burkina Faso et touche l’Afrique, voire l’humanité », a fait savoir Dr Augustin Kaboré.

Le secrétaire général du ministère de l’environnement a rappelé que cette sécurisation physique des 28 hectares est une promesse du Président du Faso, Roch Kaboré. « Engagement pris, engagement réalisé. Nous voilà aujourd’hui, devant cet espace, 28 hectares, clôturés. L’engagement du Président est effectif », a déclaré Dr Augustin Kaboré.  

Dr Augustin Kaboré, secrétaire général du ministère de l’environnement

Présent également à la cérémonie, le Maire de la commune de Ouahigouya n’a pas tari d’éloges à l’endroit de celui qu’il a surnommé « Yacouba zaï ». Selon Boureima Basile Ouédraogo, Yacouba Sawadogo « est un paysan modèle de Gourga qui a arrêté le désert à la grande surprise générale de ceux qui l’avaient traité de fou (…) Grâce au courage, il a réussi à transformer ce sol dénudé en forêt ».

Yacouba Sawadogo, pour sa part, a remercié le Président du Faso pour le respect de son engagement. « La clôture est effective, mais nous demandons des maisonnettes pour que les visiteurs puissent s’y reposer. Nous demandons aussi que les papiers relatifs à la propriété suivent pour nous rassurer », a sollicité le Prix Nobel Alternatif 2018.

Lire 👉 Burkina Faso : L’opération de sécurisation de la forêt du « vieux » Sawadogo lancée

Deux promesses, en effet, avaient été faites par le Président du Faso. Il s’agit d’une part de la sécurisation physique du domaine de Yacouba Sawadogo qui est effective et d’autre part, de l’octroi du titre foncier.

Notons que la clôture, réalisée par l’Entreprise Yidia, est composée d’un mur d’environ un mètre de hauteur. Ce mur est surmonté d’un grillage d’une hauteur de 1,5 mètre et le tout, sur une longueur de 2,08 kilomètres entourant toute la forêt du vieux.

La cérémonie a connu la participation de Naaba Kiba, Roi du Yatenga (Bonnet rouge)


Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *