Sommet Afrique-France : Macron « bousculé » par une jeune activiste malienne

Lors du nouveau sommet Afrique-France tenu le vendredi 8 octobre 2021, la jeune activiste malienne, Adam Dicko, vêtue d’un poncho en bogolan, a également pris la parole. Elle a dit ses vérités au Président français Emmanuel Macron.

« Ce qui se passe au Sahel n’est que la conséquence de ce qui a été fait en Libye. Cette intervention en Libye où vous (Ndlr La France) avez oublié l’existence de l’Union africaine (UA). Vous aimez le dire : ‘Nous sommes au Mali pour aider le Mali. Si nous n’étions pas venus au Sahel, il n’y allait pas avoir de gouvernement actuellement au Mali’.

J’ai envie de dire que si ce n’était pas les Africains, il n’y allait pas avoir de France aujourd’hui. Nous sommes liés. Arrêtez de dire que vous êtes venus nous aider. Non ! Parce que le terrorisme ne menace pas que le Mali. Vous êtes aussi menacé… Vous êtes au Sahel pour corriger l’erreur que vous avez commise en Libye.

Et en corrigeant ces erreurs, vous êtes en train de commettre d’autres erreurs. Monsieur le Président, je vous rappelle que l’intervention militaire étrangère n’a jamais réglé un problème…Ces sorties, ces derniers jours entre vous et les autorités maliennes, c’est juste une honte… » 👇🏿👇🏿👇🏿

Lire également 👉🏿 « Si la relation entre les pays d’Afrique et la France était une marmite, elle est très sale » 

Aussi 👉🏿 Emmanuel Macron : « Le Premier ministre malien est l’enfant de deux coups d’État »

Et aussi 👉🏿 Mali : Des partis politiques réagissent aux propos d’Emmanuel Macron à l’encontre du Premier ministre

Écouter l’article


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page