Gilles Thibault : «Les Burkinabè n’ont de leçons à recevoir de personne »

455 0

Il n’y aura pas de « lenga » non plus Gilles Thibault, ambassadeur de la République française au Burkina Faso. Il a lui-même fait l’annonce dans la soirée du 14 juillet 2016, 227ème anniversaire de la Prise de Bastille, dont la France célèbre l’événement ce jour. Sur le point de départ, l’ambassadeur a passé en revue les accords signés sous son mandat et les actes majeurs qui l’ont marqué. C’était en présence d’autres diplomates et d’une délégation ministérielle avec en tête le Premier ministre burkinabè

Touche d’humour. Il aura fallu de peu pour que la réception à la résidence de l’ambassadeur n’ait pas lieu à cause de la pluie qui est tombée juste avant. Pour l’ambassadeur Gilles Thibault, l’arrêt de la pluie pour que puisse commencer la cérémonie est l’œuvre de « bons » féticheurs, de «wack puissant ». Il n’a donc pas manqué de remercier ces derniers, car dit-il, « c’est grâce à eux que la pluie s’est arrêtée ».

Le dernier 14-Juillet de Gilles Thibault au Burkina

Arrivé en septembre 2013, c’est le dernier 14 juillet que Gilles Thibault célèbre en qualité d’ambassadeur en terre burkinabè. Ainsi, dit-il, « il n’y aura donc pas pour moi non plus de lenga ».

Après 3 ans de diplomatie passés au “pays des Hommes intègres”, l’ambassadeur se rappelle de ce moment où « le peuple burkinabè honorait son rendez-vous avec l’Histoire ». Un rendez-vous qui a failli être écourté par l’attaque « odieuse » contre la démocratie le 16 septembre 2015. Putsch qui a échoué et n’a pas empêché la démocratie naissante de sortir « renforcée » de ces quelques semaines de troubles. Tirant une conclusion de la lutte menée par le peuple lui-même, Gilles Thibault (sous un tonnerre d’applaudissements) a déclaré que « les Burkinabè n’ont de leçons à recevoir de personne » et qu’« ils savent aussi quand il le faut, écouter la voix de la raison ».

Gilles Thibault chantant La Marseillaise
Gilles Thibault chantant La Marseillaise

Pour le diplomate français, « les élites, les élus et tous les serviteurs de l’Etat se doivent plus que jamais d’être exemplaires ». C’est ainsi, juge-t-il  qu’ils arriveront à répondre aux défis que sont la promotion de l’intégrité, l’indépendance et l’effectivité de la justice, la formation et l’emploi des jeunes, la valorisation des femmes dans la société. Des valeurs que « nul ne peut ignorer », à présent.

« Nous comptons sur la France »

Sur la route qui mène à l’atteinte effective des valeurs suscitées pendant cette période qu’il qualifie de « cruciale », Gilles Thibault a déclaré que « la France soutient le pays en plaidant sa cause à l’international ».

Une plaidoirie qui a déjà débuté selon lui par la mobilisation des amis et donateurs qui se réuniront à l’automne prochain (septembre – décembre) lors d’une conférence « qu’il convient de préparer avec le plus grand soin », juge l’ambassadeur.

« Nous comptons sur la France non seulement pour relever le défi sécuritaire auquel on fait face, mais également pour relever le défi de la relance économique, notamment avec la conférence des donateurs pour recueillir des ressources additionnelles en vue de financer le Plan National de développement économique et sociale », a déclaré Alpha Barry, ministre des affaires étrangères.

Les officiels qui ont marqué de leur présence la célébration du 227 ème anniversaire de la Prise de la Bastille
Les officiels ont marqué de leur présence la célébration du 227 ème anniversaire de la Prise de la Bastille

Sécurisation du territoire       

Attaqué en plein milieu de son territoire dans la capitale Ouagadougou le 15 janvier 2016, les forces armées nationales ont bénéficié du soutien d’une unité de l’armée française stationnée au Mali pour venir à bout des terroristes qui ont sauvagement abattu 30 innocentes personnes avant de succomber eux-mêmes sous les balles.

Militaire, Gilles Thibault n’a pas manqué de reconnaître le mérite des soldats burkinabè et français au Mali, qui « accomplissent un travail remarquable. Nous pouvons être fiers d’eux ». Pour venir à bout des « barbares qui cherchent à nous diviser », note-t-il, il convient d’être « optimiste » au plan sécuritaire. Ainsi, dit-il, « la vague djihadiste se dissipera d’autant plus vite, qu’ensemble nous créerons un cercle vertueux composé de bonne gouvernance, développement et de sécurité ».

Le premier déplacement hors Afrique du Président Kaboré avec comme direction l’Elysée du 4-7 avril 2016 et la venue du Premier ministre Manuel Valls à Ouagadougou le 20 février illustrent selon l’ambassadeur « on ne peut un peu mieux la continuité du dialogue entre la France et le Burkina Faso ».

Des visites, qui ont porté fruit avec le soutien de la France à travers l’Agence française de développement (AFD) des projets majeurs comme l’implantation de la centrale  solaire à Zagtouli, l’approvisionnement en eau de Ziga, l’aménagement urbain de la capitale, l’éducation et la santé. Et selon le diplomate, les actions sont en cours de réévaluation pour dit-il, répondre pleinement aux objectifs du PNDES.

L'ambassadeur Gilles Thibault s'entretenant avec le Premier ministre Kaba Thiéba et le Président de l'Assemblée nationale Salifou Diallo
L’ambassadeur Gilles Thibault s’entretenant avec le Premier ministre Kaba Thiéba et le Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo

S’adressant à ses compatriotes de manière solennelle avant son départ, Gilles Thibault leur a signifié qu’ils étaient « ce que la France offre de mieux au pays des Hommes intègres ». Tous, affirme-t-il, « vous contribuez chaque jour au développement du pays ».

En fin de séjour, Gilles Thibault se dit marqué par le fait que prévalent le sens du dialogue, de l’amour de la paix et de la persévérance dans le pays. Une primauté, qui s’accompagne de générosité, d’ingéniosité et d’hospitalité. C’est tout naturellement qu’il a émis le vœu que son successeur Xavier Lapeyre de Cabanes soit reçu avec « les mêmes égards et attentions ».

Oui Koueta

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre