Burkina : L’apivirine n’est pas utilisé contre le Covid-19

751 0
ECOUTER

Le jeudi 26 mars 2020, le Ministre de l’Enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’Innovation (MESRSI), le Pr Alkassoum Maïga annonçait des essais cliniques de remède contre le covid-19 dont l’apivirine. Mais très vite, une communication des géniteurs de l’apivirine tendait à affirmer que le médicament a déjà été validé au Burkina.

Dans son adresse le 26 mars 2020, le Pr Alkassoum Maïga indiquait qu’un « essai clinique International dénommé API-COVID-19 sera conduit dans deux pays africains ». Cet essai, selon le ministre, vise à évaluer l’efficacité clinique et virologique d’un médicament à base de plante (phytomédicament) appelée APIVIRINE chez les patients atteints de COVID-19.

Lire 👉 COVID-19 : Le Burkina lance deux essais cliniques

Plus loin, le ministre précise que l’essai sera coordonné par une équipe de chercheurs de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) dirigée par Dr Sylvin Ouédraogo, Directeur de recherche en Pharmacologie et Directeur de l’IRSS.

Il n’en fallait pas plus pour que la toile s’enflamme. L’apivirine, dont le géniteur béninois est le Dr Agon Valentin, est alors présenté comme un remède au Covid-19. Des personnes averties avaient alors attiré l’attention des autorités burkinabè sur la récupération de l’annonce de l’essai clinique de l’apivirine.  

Le vendredi 3 avril 2020, Burkina 24 a interrogé le Pr Martial Ouédraogo, Coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Coronavirus au Burkina Faso sur la question. Rappelons que le ministre Maïga a nommé le Pr Martial Ouédraogo, Professeur Titulaire de Pneumologie, investigateur principal au Burkina Faso pour la mise en oeuvre de l’essai clinique de l’apivirine.

Lire 👉 Covid-19 : Inserm et le vaccin à polémique en Afrique

L’apivirine est-il utilisé au Burkina Faso comme remède au Covid-19 ? Voici la réponse du Dr Martial Ouédraogo.

« L’apivirine est une molécule dont je ne connais pas l’utilisation en clinique. Je ne connais pas de patients qui ont été formellement et officiellement traités par l’apivirine au Burkina Faso. Si ces traitements ont été donnés au Burkina, l’équipe de prise en charge n’est pas au courant. Je suis formel que l’équipe de prise en charge n’est pas au courant », a indiqué le Coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Coronavirus au Burkina Faso.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre