Burkina Faso : La statue corrigée de Thomas Sankara dévoilée

1741 0

Après la cérémonie de dévoilement de la statue de Thomas Sankara et des bustes de ses 12 compagnons le 2 mars 2019, l’œuvre avait été vivement critiquée. Beaucoup de Burkinabè n’avaient pas retrouvé la fidélité entre les œuvres et les personnages. A la suite des corrections, le Comité international mémorial Thomas Sankara procède le dimanche 17 mai 2020, à la « réinstallation » de la statue corrigée du père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara.

Contrairement au 2 mars 2019, la solennité n’était pas au rendez-vous et l’assistance, moins nombreuse. Les organisateurs ont limité la participation à la cérémonie aux familles des victimes, aux personnes proches des familles et aux médias. Recouverte d’un plastique de couleur noire, au moins une centaine de paires d’yeux essayait tant bien que mal à perforer les traits du visage de la ”nouvelle” statue de Thomas Sankara.

Lire 👉 Thomas Sankara « renaît » au Conseil de l’Entente

Mais il faut attendre le dévoilement. Peu après 15h, la statue se laisse enfin découvrir sous les regards de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre des affaires étrangères Alpha Barry, le ministre de la sécurité Ousseni Compaoré, le ministre en charge du commerce Harouna Kaboré, et l’ancien ministre de la sécurité Simon Compaoré. Après le dévoilement, des acclamations s’en sont suivies. Revivez le direct.

Vidéo – Dévoilement de la statue « corrigée » de Thomas Sankara

Burkina 24

Mais bien avant ce dévoilement, l’artiste sculpteur en charge de la mise en œuvre du projet, Jean Luc Bambara a présenté ses excuses aux Burkinabè. « Quand on parle de la statue de Thomas Sankara, j’assume. Je présente mes excuses pour les imperfections lors de la première phase, surtout pour le choc que cela a causé aux camarades convaincus (…) », a-t-il lancé.

Du côté du gouvernement burkinabè, le ministre en charge des affaires étrangères Alpha Barry reconnait qu’il « sera difficile de reproduire Thomas Sankara à 100%, mais ce qui est là représente Thomas Sankara et c’est ce qui est essentiel », dit-il tout en apportant le soutien du gouvernement au Comité international mémorial Thomas Sankara. « Le gouvernement est fortement mobilisé derrière ce projet et ne ménagera aucun effort pour soutenir le comité pour qu’on arrive à un mémorial digne de ce nom et qui soit à la hauteur de l’illustre homme qu’est Thomas Sankara », a fait savoir Alpha Barry.

La statue corrigée de Thomas Sankara dévoilée le 17 mai 2020 – Ph. B24

Les familles des suppliciés du 15 octobre 1987 étaient aussi présentes. « On dit merci aux autorités et toutes les personnes qui nous ont invités pour honorer la mémoire de notre grand frère », s’est contenté d’indiquer Valentin Sankara, frère de Thomas Sankara.

Rappelons que la statue de Thomas Sankara mesure cinq mètres de haut. Elle est montée sur un socle en béton de trois mètres de haut en forme pyramidale à quatre faces comportant chacune trois des 12 bustes symbolisant ses 12 camarades tués le 15 octobre 1987. La hauteur finale de la statue est de huit mètres pour un poids total estimé à 13 tonnes. Les travaux ont coûté 150 millions F CFA.

C’est le ministère de la culture du Burkina Faso qui a passé ce marché public avec l’entreprise dirigée par le sculpteur Jean Luc Bambara. 



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *