Soutenance à l'académie de police

Académie de police : 32 élèves commissaires à l’épreuve des soutenances

59 0
ECOUTER

C’est parti pour les soutenances de fin de cycle des élèves commissaires de police de la 4e promotion de l’Académie de Police. Du mardi 23 au vendredi 26 juin 2020 à Pabré, les œuvres des 32 impétrants seront examinées par un jury.

La soutenance constitue le dernier acte de la formation théorique et pratique des élèves commissaires de police. A la suite de deux ans de formation, le diplôme de commissaire de police est sanctionné par l’examen des documents de fin de cycle devant un jury. Pour le présent exercice, au total 32 élèves commissaires de police, dont 2 de nationalité tchadienne, seront à la tâche.

Lire également 👉Rentrée de l’Académie de Police 2019-2020 : La lutte contre le terrorisme en ligne de mire

« Plus qu’une formalité, le mémoire de fin de cycle à l’Académie de police constitue à lui seul, l’un des sept modules que doit valider l’élève commissaire de police pour être jugé digne du diplôme de l’Académie de police », a expliqué le directeur général de l’Académie de police, Edmond Tapsoba.

Il a également indiqué que « les thématiques choisies sont suffisamment variées et portent sur les grandes problématiques du métier de la police ». En dépit du contexte sanitaire lié au covid-19 qui a paralysé le système administratif, l’Académie de police a mis à contribution les TIC.

secrétaire générale du ministère de la sécurité, Maïmouna Thiombiano
Maïmouna Thiombiano, secrétaire générale du ministère de la sécurité

Toute chose qui a permis de poursuivre normalement les activités de stage des élèves de la 4ème promotion ainsi que les cours en ligne au profit des élèves de la 5ème promotion.

La cérémonie de lancement des soutenances a été présidée par la secrétaire générale du ministère de la sécurité, Maïmouna Thiombiano.

Lire aussi 👉 Académie de Police : 110 élèves commissaires et officiers portent leurs passants

« Cette activité vise à évaluer les productions intellectuelles des élèves commissaires de police de la 4ème promotion. Le Ministère de la sécurité accorde une attention particulière à la formation des personnels de la Police nationale, indispensable pour l’application de la loi, la protection des personnes et des biens, le maintien de l’ordre public et la défense des institutions de l’Etat. Plus qu’une épreuve, il n’est plus à démontrer que la soutenance publique d’un mémoire est le couronnement d’un travail de recherche particulièrement exigeant », a-t-elle souligné.

A l’écouter, le département de la sécurité va bénéficier de 30 commissaires de police qui seront appelés à des postes de direction.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre